Site de l'université de Franche-Comté
IUT 90
Anglais
tetiere

Scolarité / Formations

tél. +33 (0)3 84 58 77 12 / 77 13

> envoyer un courriel

 

 

tetiere
Messagerie électronique

Messagerie électronique

Utilisez votre adresse "prenom.-fcomte.fr" ou redirigez-la sur votre adresse personnelle > plus d'infos



 

 

| MEL - Ce qu'ils en pensent |

Initiation au bio-climatisme
et à la bio-construction


Enseignant: Romain Richard
Semestre 1, 2014-2015


Léa, département Carrières Sociales (CS):

« Ce MEL n’était pas mon premier choix. Au départ, j’aurais préféré un MEL qui soit dans mon domaine. Et j’étais un peu perdue au début. Mais le prof expliquait bien, on a commencé les TP, j’ai découvert par exemple les pompes à chaleur, et on a fait des visites. Donc finalement, je ne regrette pas parce que j’ai découvert le domaine du génie thermique et j’ai rencontré des étudiants d’autres départements. Le principe des MEL est intéressant : pendant une semaine, on est immergé dans un domaine différent de celui de notre formation. Ca change et ça fait du bien ! »

Cristina, département Carrières Sociales (CS):

« J’ai choisi ce MEL parce que j’ai rencontré une éducatrice de jeunes enfants qui avait été amenée à collaborer à la conception d’une crèche. Donc j’ai pensé que ça pouvait m’être utile dans le secteur professionnel auquel je me destine. J’ai découvert des nouvelles choses, notamment sur les problématiques liées à la consommation énergétique. Ca a été également l’occasion de rencontrer des nouvelles personnes et de sortir de notre cadre de formation. On ne reste pas fermé sur ce qu’on fait. »

Gaston, département Génie Thermique et Energie (GTE):

« J’ai choisi ce MEL pour en savoir plus sur le bio-climatisme et la bio-construction que je connaissais peu et parce que c’est en rapport avec mon DUT. Ca me permet d’approfondir, d’élargir ma formation. On a vu par exemple les avantages et les inconvénients d’une pompe à chaleur, on a visité une maison bioclimatique. Ca permet d’ouvrir les yeux. »

Stéphane, département Informatique:

« Je me suis inscrit à ce MEL pour sortir de ma formation : c’est l’occasion de découvrir autre chose. Et c’était effectivement l’occasion de voir les moyens mis en œuvre pour réduire la consommation énergétique. Si les MEL avaient été facultatifs, je pense que je me serais inscrit quand même, parce qu’en plus c’est l’occasion de rencontrer d’autres étudiants. »

Eli, département Carrières Sociales (CS):

« Je suis en Carrières Sociales, option gestion urbaine, il y a donc un lien fort entre ce MEL et la dimension technique de la gestion du territoire. Ce module est l’occasion d’enrichir mon projet professionnel. Je suis particulièrement intéressé par les questions relatives à l’environnement, et plus tard, j’aimerais travailler dans le domaine des éco-quartiers, être urbaniste ou gestionnaire de projet urbain. Je serai dans le domaine du projet, de la réflexion donc c’est important d’approfondir dès aujourd’hui mes connaissances techniques. Cette semaine, on a vu concrètement, par exemple pendant la visite de la maison bioclimatique, comment vivre autrement, quels sont les moyens, les avantages, les difficultés de la bio-construction.

Je voulais suivre un MEL qui soit différent de ma formation tout en y trouvant des liens. C’est une excellente chose que de pouvoir décloisonner les formations, que les étudiants de tous les départements puissent faire connaissance : on a tous des compétences différentes et c’est intéressant de pouvoir les partager, car on est complémentaires. Avec les MEL, on a la chance de faire quelque chose qui est complètement différent. J’adore apprendre et ça, c’est une belle opportunité, une belle parenthèse. »